En collectif de citoyens se lance en lutte contre le deuxième plus gros projets de  français de méthanisation

L’entreprise Nature Energy et la société Dijon Céréales prévoient d’installer une méga-usine de méthanisation, avec un tonnage d’intrants étant estimé à 250 000 tonnes/an, sur la commune de Cérilly en Côte-d’Or.

Le projet de methaniseur XXL, de CIVE (culture intermédiaire à vocation) de Cerilly remet profondément en question la vocation alimentaire originelle de l’agriculture. Les CIVES se sont des centaines d’hectares qui vont être cultivés afin d’alimenter les méthaniseurs, entrant ainsi en concurrence avec une culture à vocation alimentaire.

C’est par l’urgence et de manière autoritaire que la transition énergétique va être imposée par le gouvernement actuel en bouleversant profondément les territoires. Le collectif qui se mobilise lance un appel à les rejoindre : « nous devons agir promptement face à cette future déferlante ».

« Nous, paysans, citoyens engagés, sommes réunis contre le projet fou d’un des plus gros méthaniseurs d’Europe, tout près de Châtillon-sur-Seine. Ce monstre symbolise l’agro-business et le green-washing. Les agriculteurs, pour certains en difficultés, floués par ce mirage, deviendront, les petits shadoks d’une usine à gaz démentielle qui exploitera et dégradera les ressources naturelles d’un vaste territoire, sans répondre aux enjeux climatiques. Et ce sont les aides publiques en tous genres qui rendront ce projet rentable ! Alors pour le bénéfice de quelques-uns (la coopérative agricole Dijon Céréales, Nature Engergy qui appartient à Shell et ses actionnaires…), accepterez-vous de sacrifier durablement vos campagnes, vos lieux de vie ? »